Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Un été à Dieulefit

Trois expositions sont organisées à Dieulefit cet été grâce à l’Association PMH (Patrimoine, Mémoire, Histoire) en coopération avec les associations « Pierres Vives » et « Collectif Citoyen », et en partenariat avec la Maison de la Céramique de Dieulefit.

1 – La Halle de Dieulefit

« La Céramique, Art et Tradition : de la terre vernissée à la création contemporaine » 28 juillet - 28 août 2022, Halle de Dieulefit

Cette exposition propose de remonter le temps depuis l’époque romaine jusqu’à aujourd’hui.

En effet, L’histoire de la poterie de Dieulefit remonte à 2000 ans. Des fouilles archéologiques ont livré des vestiges de fours et de poteries datant de l’époque gallo-romaine. L’activité potière s’est développée à Dieulefit car le territoire possède des carrières d’argile réfractaires, extraites de la carrière de Vitrouillères jusqu’en 1950.

Les fouilles de Vaison -La-Romaine ont livré un abondant matériel céramique identifié comme dieulefitois. Ces premières productions étaient en céramique grise, cuites en réduction.

Carreau du XIV°s

Les « pégaus » étaient des pichets à bec ponté en terre grise caractéristiques des productions antérieures au XIII°.

Les balbutiements de poteries vernissées à l’alquifoux apparaissent au XV° et XVI°. La plus ancienne mention d’un potier à Dieulefit concerne : « Jehan Peyroneau Olerio » le 24 décembre 1451.

Le XIX° est la période du développement maximal avec une centaine de fabriques dans la vallée de Dieulefit et de Poët-Laval avec une apogée en 1833, toutes les fabriques employant 690 personnes.

Carreau du XIV°s
Oule percée
Pichet Bousillé

En présentant les techniques de la céramique et leurs évolutions, celles de la terre vernissée, elle aborde l’histoire sociale et l’organisation de la profession ainsi que l’évolution des formes et des décors.

L’exposition rend hommage aux grands noms qui ont contribué au renouveau de la céramique au cours du 20e siècle : Sully Bonnard, Étienne Noël, Jacques Pouchain.

Elle évoque aussi la situation actuelle du territoire en lien avec le regain d’attention pour la céramique de la part des artistes et des institutions.

Sully Bonnard
Etienne Noël
Etienne Noël
Etienne Noël

L’exposition sur l’histoire de la céramique au pays de Dieulefit se propose de faire vivre cette aventure humaine entre tradition et renouveau. En s’appuyant sur l’aspect social, économique et ethnologique, elle s’articule autour de trois axes :

les lieux (richesse du territoire, atelier/fabrique, la mise en valeur),

les objets (formes, techniques et évolution),

les personnes (potiers et métiers annexes, rôle des femmes, histoire sociale, influences et « sauveurs », céramistes aujourd’hui).

Jacques Pouchain
Jacques Pouchain

Quel avenir pour cet artisanat ?

La poterie dite de « terre vernissée » culinaire, grâce à son argile réfractaire, est une spécificité et une des fiertés du pays de Dieulefit qui s’appuyait sur des méthodes traditionnelles, un grand savoir-faire artisanal avec une poterie tournée et façonnée à la main.

Gérard Lachens
Robin Baer

Qu’en reste-t-il aujourd’hui ?

Après la disparition au mois de mai 2022 du grand Jacky Robin, patron de la Poterie de la Grande Cheminée à Poët-Laval et porteur de ce précieux héritage, la question est plus actuelle que jamais.

Y a t-il maintien de la tradition ? Comment ce savoir-faire est-il aujourd’hui revisité, réinterprété, enrichi de recherches tant techniques qu’artistiques ?

Jacky Robin

Les organisateurs des expositions ont étudié les ruptures et les continuités avec le passé, afin de faire comprendre comment et pourquoi, à travers les siècles, malgré de graves  crises économiques, les guerres, et les changements radicaux dans le rapport à l’objet, cette activité a perduré dans cette région de Dieulefit pour constituer encore aujourd’hui un attrait, tant pour un public d’amateurs que pour une communauté de céramistes qui s’inscrivent soit dans la continuité  de la poterie utilitaire réinterprétée, soit dans une démarche esthétique renouvelant à la fois les formes et les matériaux.

La halle de Dieulefit Du 28 juillet au 28 août

2

La Faïencerie Coursange - Témoignages et souvenirs

Ouvriers et employés de cette usine racontent à l’aide de témoignages lus et de photos historiques une partie des 120 ans d’histoire de la faïencerie Coursange. Une entreprise qui a marqué le paysage culturel du pays de Dieulefit de sa création en 1886 jusqu’à sa fermeture définitive en 2008.

Par sa taille, d’abord. La Faïencerie fut la seule véritable usine dans ce domaine avec cent-trente ouvriers et employés dans les années 1950, son catalogue de six-cents modèles et sa petite cité ouvrière construite à la fin des années 1920.

Mais elle joua aussi un rôle formateur et eut une véritable influence sur certains artisans de la terre vernissée.

Citons le tourneur Henri Buis, qui y travailla de 1955 à 1958, René Barnavon, de 1953 à 1957, Charles Priet qui réalisa tant de moules pour les artisans. Et également Hilda Soyer, infatigable défenseure de la cause potière, qui dessina des centaines de modèles et bien sûr Jacques Pouchain qui marqua de son originalité la décoration des faïences.

Ce fut la grande époque à laquelle la faïencerie est passée, au Poët-Laval, du stade de la spécialisation à celui de la production généraliste.

1 juillet - 15août Château du Poët-Laval Tlj 10h00 – 12h / 15h30 – 19h Entrée : 3€ - gratuit moins de 12 ans

3

Dialogues

Sous le commissariat de Virginia WHILES, doctoresse en anthropologie, l’exposition à la Maison de la Céramique de Dieulefit met en scène des pièces du musée, créées dans le pays de Dieulefit à travers le temps, qui résonnent avec des œuvres contemporaines de céramistes installés dans la région de Dieulefit.

En choisissant une œuvre contemporaine et en la juxtaposant avec une pièce de la collection de la Maison de la Céramique, cette démarche permet une réflexion sur le rapport entre le passé, l’histoire de la poterie du territoire et son actualité.

Dialogue entre tradition et modernité, cette exposition propose, du point de vue anthropologique, une réflexion sur le sens social de la pratique de la céramique.

Les céramistes exposants :

Enzo BOSSE, Elodie CHANU, Sarah CLOTUCHE, Marie GRIER, Diane HAFKIN, Aude LAVENANT, Sandrine LOISON, Méryème SEBAAOUI, Sandrine VALEZI, Claude WOLF

Vignal Oule
Aude Lavenant

9 juillet – 28août Maison de la Céramique Tous les jours 10h-13h et 14 -18h Entrée payante

Ces expositions seront complétées par celles consacrées à des céramistes contemporains, notamment à « l’Usine » du Poët-Laval avec des œuvres de Grégoire Scalabre, au « Quai » de Pont-de-Barret avec la présentation des travaux de huit céramistes ou encore au sein de nombreuses galeries :

« Artenostrum »  ( Julia Huteau )  « Emiliani »  ( Michel Wohlfahrt) « Nadia B »  ( Patrick Crulis )   « Craft »  ( Sarah Clotuche)  «  Art des Huit »

Julia Huteau
Grégoire Scalabre
Michael Wolfahrt
Christine Fabre

Au cours de cet « Été de la céramique », de nombreux ateliers de céramistes du Pays de Dieulefit ouvriront leurs portes. Quelques dates à retenir : le 24 juillet, pour le Marché des Potiers à La Bégude-de-Mazenc le 21 août, pour « Terra Potiers », à Marsanne.