Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

PICAULT Robert

1919 – 2000

Robert Picault suit les cours de l’Ecole des Arts Appliqués avec Roger Capron  et Jean Derval.

Ils fondent l’Atelier CALLIS en modernisant les formes provençales classiques.
Puis il ouvre son atelier Chemin du Fournas, et produit au début des pièces vernies à l’alquifoux, et surtout de merveilleuses pièces en noir mat, qu’il lance parallèlement à Jouve.

Robert Picault réalise une production personnelle de grande qualité, à décor d’animaux, et surtout de femmes. Ces décors, d’une grande sensualité, quelquefois légèrement érotiques, sont  crées avec une rare qualité de traits et d’émaux.

Parallèlement à cette production artistique, Robert Picault lance un production de céramiques usuelles, rénovant la poterie culinaire, formes et décors, avec une devise révolutionnaire : “de la cuisine à la table”.
Tout le monde connait cette production à décor géométrique tracés à l’oxyde de cuivre pour les verts, et à l’oxyde de fer pour les bruns-rouges, sur fond blanc.

En 1962, et pendant trois ans, il dirige pour l’Aga Khan une usine de céramique en Sardaigne. A son retour, il travaille aux Faïenceries de Longchamp, près de Dijon. Puis se consacre principalement à la peinture.

Les pièces personnelles sont signées “Picault” en entier, ses pièces plus courantes sont signées RP au pinceau à l’oxyde de cuivre et de fer, donnant du vert très foncé. Les pièces produites après sont départ de l’entreprise sont signées en vert très pâle.

 

Retour sur les artistes

  • Par période: Les années 50
  • Par ordre alphabétique: P
  • Par lieu: Vallauris