Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

DEL PIERRE Francine

1913 – 1968

Francine Del Pierre, née à Paris, ne suit pas de formation artistique classique, car elle est secrétaire lorsqu’elle découvre le travail de la terre chez un ami fabricant de santons. Elle descend alors, en 1948, à Vallauris avec Albert Diato chez leur ami Gilbert Portanier. Ils créent alors l’Atelier du Triptyque. Elle y acquiert sa formation de céramiste, mais doit rapidement renoncer au tournage à cause de sa très petite taille. Elle se lance alors, maîtrisant peu à peu la technique ancestrale du colombin, vers une céramique extrêmement légère, tendant vers un très grand raffinement, et une sophistication délicieuse.

En 1951, elle revient à Paris ouvrir son atelier, et expose à Paris et Londres.
C’est à la Primavera Gallery qu’elle rencontre Lucie Rie et Hans Cooper, puis Bernard Leach. Débute alors sa carrière internationale.

  • En 1962, alors qu’elle organise une exposition à la Galerie de France pour Bernard Leach et Shoji Hamada, elle se lie d’une profonde amitié avec ce dernier, amitié basée sur le respect mutuel de leurs œuvres.
  • Très nombreuses expositions jusqu’à sa mort en 1968, juste avant son exposition personnelle au Musée national de la Céramique de Sèvres qui a lieu fin 1968, début 1969.
  • Ses pièces se caractérisent par une très grande finesse et une très grande légèreté, des formes rondes et élégantes, et un décor léger, généralement abstrait, parfois évoquant à peine quelques fleurs ou herbes. Ses émaux ont toujours des tonalités assourdies dans une gamme délicate de vert, beige, marron, plus rarement de rouge, roux..

Retour sur les artistes

  • Par période: Les années 50
  • Par ordre alphabétique: D
  • Par lieu: Vallauris