Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

DEREL Juliette

1918 – 2007

Dès 1937, Juliette Derel suit les cours de l’Ecole des Beaux-arts de Tours, puis en 1939, apprend le tournage et le modelage dans un atelier artisanal, et participe rapidement à des expositions à Paris et tours.

  • En 1942, elle expose au Salon de l’Imagerie à Paris, dans le groupe «Atelier de Touraine», section céramique. Puis de 1945 à 1952, elle expose en France et dans le monde entier.
  • En 1952, elle est à Vallauris, où, avec son mari Jean Rivier, ils ouvrent un atelier et produisent de belles pièces aux couleurs gaies, au décor généralement abstrait.
  • Après leur séparation, Juliette Derel va s’installer à Gréolière, où elle poursuit une œuvre forte et pleine d’originalité. Ce sont des céramiques, des sculptures, des carreaux muraux, ou des petits meubles. Ses émaux ont une gamme très vite reconnaissable, particulièrement ses oranges vifs.
  • C’était une vrai créatrice, et une forte personnalité qui a exploré de nombreux domaines avec une grande dextérité..

   

Retour sur les artistes

  • Par période: Les années 50
  • Par ordre alphabétique: D
  • Par lieu: Vallauris