Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

DIATO Albert

1927 – 1985

Albert Diato suit les cours de l’Académie de la Grande Chaumière en 1947 et 1948 ; puis descend à Vallauris avec Francine Del Pierre. Ils fondent avec Gilbert Portanier l’atelier du Triptyque, situé route du Fournas. Ils exposent dès 1949 à Vallauris, Cannes, Antibes.

En 1950, lors d’une exposition à St-Etienne, le musée de cette ville acquiert une des pièces d’Albert Diato. Puis il ouvre son propre atelier à Paris, rue Albert.

En 1952, avec Francine Del Pierre, il expose à la Primavera  Gallery de Londres
où il rencontre la nouvelle école de céramique anglaise avec Lucie Rie et Hans Copper ;
le Victoria and Albert Muséum y acquiert une de ses pièces.

En 1954, il est professeur de céramique à Faenza en Italie, à l’Instituto d’Arte per la céramica, où il introduit le grès : petite révolution dans ce haut lieu de tradition faïencière. Il travaille et expose en Italie, ouvre son atelier en 58 à Milan, et revient en France en 1960.

Il s’installe à Fayence, dans le Var, et durant cette année 1960, décore la salle de réception  des délégués à l’UNESCO à Paris.

De 1967 à 1971, dans le cadre de la coopération technique et culturelle, il est nommé en Afghanistan, et décore l’ambassade de France et quelques bâtiments publics ou royaux.

A son retour, il s’installe à Montmartre et parallèlement à son enseignement de professeur de céramique, il fait des recherches sur les émaux orientaux.

Il est au Togo de 1980 à 1984 pour une nouvelle mission de coopération.  En 1984, il est professeur à Monaco où se tient une rétrospective de son œuvre quelques mois avant sa mort.

Retour sur les artistes

  • Par période: Les années 50
  • Par ordre alphabétique: D
  • Par lieu: Vallauris