Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

JOURDAIN Francis (1876-1958)

Fils d’un architecte belge, il était d’abord peintre, et graveur. Il commence la céramique en 1911 avec mobilier, textile, papier peint pour fonder en 1912 Les Ateliers Modernes. A la fin de la première guerre mondiale, il avait une usine qui produisait beaucoup à petits prix, et distribuait dans son magasin parisien, « Chez Francis Jourdain ». Il connaissait bien Pierre Chareau, Robert Mallet-Stevens, Eilen Grey et René Herbst, membres du SAD. Il fait partie des fondateurs de l’UAM en 1928.

Retour sur les artistes

  • Par période: L’entre-deux guerres
  • Par ordre alphabétique: J
  • Par lieu: Paris