Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Orlando Peter et Denise

ORLANDO Peter (1921 – 2009) et Denise (1921 – 2017)

Peter nait à New-York, de parents immigrés italiens. Il s’inscrit à 16 ans à l’Academy of arts de Newark, près de NY, où il étudie dessin et pastel jusqu’à sa mobilisation en 1942. Il participe au débarquement à Omaha Beach et aux batailles de Sainte-Mère-l ’Eglise et de Valognes. En aout 44, il participe à la libération de Paris, et y rencontre la parisienne qui deviendra sa femme en 1945 : Denise Delgoulet. Après la guerre, ils partent tous deux aux USA afin que Peter termine ses études artistiques. De retour à Paris, Peter est pris à l’Ecole des Beaux-arts, dans l’atelier d’Untersteller qui devient celui de Brianchon, peintre de la réalité poétique. Peter s’approprie cette ligne picturale, puis tend vers l’hyper réalisme dans la deuxième moitié de sa carrière.

C’est en 1952 que les Orlando ouvrent leur atelier de céramique à Paris, dans le 17° après une formation acquise par Peter à la manufacture nationale de Sèvres. Il trouve la composition d’une terre qui ne se déforme pas et crée des formes modernes à la géométrie affirmée. Les pièces sont moulées et les décors sont réalisés par Denise ou par Peter. Notons que ceux de Denise sont plus chantournés que ceux de Peter, qui sont plus géométriques. Ils sont connus pour leurs décors abstraits dans l’esprit de Miro sur fond uni noir ou blanc. Mais ils peuvent exploiter le roux, le jaune ou le bicolore. En dehors des pièces culinaire, ils créent des luminaires, des tables ou des stabiles magnifiques. Les rares bijoux de Denise sont conservés dans leur musée de Saint-Jean l’Espinasse, dans le Lot ouvert en 2007. Les pièces sont signées Orlando, ou Orla, mais quelques-unes ne le sont pas. C’est en 1968 qu’ils ferment leur atelier de céramique et Peter continue la peinture jusqu’à la fin de sa vie.

 

 

Retour sur les artistes

  • Par période: Les années 50
  • Par ordre alphabétique: C
  • Par lieu: Vallauris