Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

SIMMEN Henri (1880-1963)

Attiré par les poteries traditionnelles, il apprit la technique du grès et de la faïence chez Edmond Lachenal. Après avoir étudié la technique de la glaçure au sel, il partit étudier les procédés de fabrication de matériau en Extrême-Orient et, dès son retour, produit des céramiques très sobres, modelées à la main, ornées de couvertes monochromes recouvrant parfois un décor sculpté et parfois enrichi d’éléments de corne ou d’ivoire dus à son épouse japonaise, ivoiriste.

Retour sur les artistes

  • Par période: L’entre-deux guerres
  • Par ordre alphabétique: S
  • Par lieu: Paris