Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

LACHENAL Edmond (1855-1948) et Raoul (1885-1956)

Né à Paris, Edmond Lachenal est en apprentissage dès quinze ans chez Théodore Deck, rue de Vaugirard. Ses premiers travaux sont influencés par Deck et l’art Iznik

En 1881, il est indépendant et travaille au 121 rue Blomet.  Puis va à Malakoff et à Chatillon-sur-Bagneux; Il est inspiré par la nature et présente rapidement une gamme très étendue de savoir-faire. En 1884, il crée un service pour Sarah Bernhardt avec application de poissons qui eut grand succès.

A partir des années 90, il travaille le grès de préférence et crée un émail mat velouté grâche à l’utilisation de l’acide hydrofluorique.

1893, il collabore à la manufacture Keller et Guerin à Lunéville où il expérimente les lustres métalliques. Dès 1894, il collabore avec des peintres et des sculpteurs dont Rodin (La pleureuse) Son apprenti principal fut Emile Decoeur.

Médaille d’or à l’Exposition Universelle de 1889.

En 1904, il laisse la direction de l’atelier à son fils Raoul, continue de collaborer mais se met principalement à la peinture.

Raoul Lachenal apprend auprès de son père et d’Emile Decoeur et présente sa première pièce en 1904 au Salon des Artistes Français. Il produit de belles pièces aux décors organiques et reprend le bleu turquoise familial ou travaille un peu l’émail comme Dalpayrat. Il ouvre son propre atelier à Boulogne en 1907 et évolue vers un style plus cubisant, remportant un grand succès aux Etats-Unis. Notons également sa collaboration à l’atelier La Maîtrise des Galeries Lafayette. Ce n’est qu’après la seconde guerre mondiale qu’il reviendra dans l’atelier familial de Chatillon.

Retour sur les artistes

  • Par période: L’Art Nouveau
  • Par ordre alphabétique: L