Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

MARAIS Jean

1913 – 1998

Jean Marais fût un des plus grands acteurs du XXè siècle. Il fût aussi metteur en scène, écrivain, peintre, sculpteur, potier, et cascadeur.

Enfance à Paris, il est élève au Lycée Condorcet.

Dès 1933 il fait de la figuration dans les films de Marcel L’Herbier, et suit les cours de Charles Dullin en 1937. C’est à cette époque qu’il rencontre Jean Cocteau, rencontre qui marque le véritable début de sa carrière. Leur amitié amoureuse durera jusqu’à la mort de Cocteau en 1963.

Cocteau écrit pour lui des pièces de théâtre ou des scénarios qui consacrent Jean Marais : Les Parents terribles, La Belle et La bête, Orphée.

Pendant la guerre, il résiste à l’occupant, et devient le héros d’une génération.

Après guerre, il tourne des films de cape et d’épée, Le Bossu, et la série des Fantômas, qui le rendent très populaires.

Dans les années 70, il se retire à Vallauris, où il est initié à la poterie grâce à un couple d’amis : Ninine et Joseph Pasquali. Il ouvre alors une galerie à son nom, et fait également de la sculpture. Une de ses sculptures, Le Passe Murailles, est installée à Paris devant la maison montmartroise où habitait Marcel Aimé.

Il joue encore quelques grands rôles au théâtre et au cinéma, et meurt à Cannes le 8 novembre 1998 ; il est enterré dans le petit cimetière de Vallauris aux côtés d’autres potiers célèbres de ce merveilleux village.

Retour sur les artistes

  • Par période: Les années 50
  • Par ordre alphabétique: M
  • Par lieu: Vallauris