Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

TARDIEU Georges

Né en 1927

En 1950, Georges Tardieu est décorateur à l’usine de céramique Berger à Antibes.

C’est en avril 1958 que Georges Tardieu ouvre sa Galerie-Atelier à Biot, galerie située impasse des Roses, à côté de la Place Charles de Gaulle. C’était une ancienne écurie pleine de gravats qu’il remit en état avec l’aide de toute sa famille.

Il commence par créer des cendriers publicitaires peints à la main pour les plus grands établissements français et étrangers. Il traçait les motifs, et toute la famille peignait, même sa fille Michèle en sortant de l’école.

Georges Tardieu s’est ensuite attaqué à confectionner des papillons en céramique qu’il a vendus par milliers, puis des poissons et gros crustacés : langoustes, homards, etc qui étaient à la vente dans la boutique de souvenirs du musée océanographique de Monaco et qui ont orné aussi les plus grands restaurants. Mais sa passion, c’étaient les tableaux en céramique.

A partir de 1963, il immortalisera de nombreuses rues de Biot, d’Antibes, mais aussi des villages comme Vence, Saint-Paul, etc. De nombreuses personnalités viendront lui demander des pièces uniques. Eddie Constantine est reparti avec un service à poissons et le président de la General Motors avec un habillage complet pour la devanture de son hôtel situé sur la 5e avenue à New York. Quant à la Bégum Aga Khan, la ville d’Antibes lui a offert lors du 1er Festival international de la rose, le 18 avril 1955, ce fameux vase avec des roses qui reflétait un profil de femme. Georges Tardieu a également travaillé pour Cocteau.

C’est sa petite-fille Isabelle, qui a pris la relève en décorant les pièces comme son grand-père : devant les visiteurs.

 

Retour sur les artistes

  • Par période: Les années 50
  • Par ordre alphabétique: T
  • Par lieu: Biot