Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Au-delà de ce que l’œil voit

Rendez vous jusqu’au 24 septembre à la maison-galerie d’Hélène Aziza. Chaque jour entre 16h et 21h Hélène Aziza ouvre sa maison aux amateurs d’art. N’hésitez pas à appuyer sur le petit bouton de la discrète sonnette de la porte anonyme. Elle s’ouvrira sur un lieu magique !

Fidèle à son habitude Hélène Aziza a invité trois artistes à exposer leur travail sur le thème qui leur a été confié quelques mois plus tôt : Philippe Bonnin architecte-anthropologue ; Antoine Leperlier, verrier ; Andoche Praudel céramiste. Ils ont été réunis sur ce thème pour attirer notre regard sur leurs créations puis notre œil intérieur sur nos émotions.

Philippe Bonnin

Philippe Bonnin rend visible l’invisible caché dans les minces couches d’argiles qu’il imprime sur des plaques de verre. En provoquant la dessication de l’argile il révèle des images végétales, minérales, animales. L’histoire du monde apparaît…

Antoine Leperlier

Maître de la pâte de verre, Antoine Leperlier expose sa cosmogonie explosive dans ses pavés formés pour « ordonner le chaos en fusion ». Le foisonnement des gerbes de couleurs des œuvres d’Antoine Leperlier a trouvé ses dernières semaines sa correspondance hallucinée dans les images  rapportées des confins de l’univers et de l’histoire par le télescope Webb. En écho aux transparences et mouvements de la pâte de verre l’artiste, qui s’adonne à l’aquarelle depuis quelques années, les expose dans un effet de démultiplication onirique de son imagination créatrice.

Andoche Praudel

L’amateur de céramique pourra admirer des créations en porcelaine totalement nouvelles d’Andoche Praudel. Pour illustrer le thème de l’exposition Andoche Praudel a travaillé d’arrache-pied pendant 6 mois et donné libre cours à son énergie créatrice : formes, émaux, poésie. Le visiteur devra s’arrêter pour découvrir les subtilités des formes, l’harmonie des émaux, mais aussi décrypter les messages.

Les trois artistes amis nous livrent leurs visions personnelles et néanmoins complices et sollicitent notre sensibilité tout en nous incitant à aller à l’intérieur de nous mêmes « au-delà de ce que l’œil voit ».

Luc Fontaine

Galerie-Maison Hélène Aziza

19 rue Paul Fort

75014 Paris

1 Comment

Leave a comment